[biographie] Tan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[biographie] Tan

Message  *~melon~* le Lun 10 Déc - 1:30

Tan : Batterie

Née le : 21 Decembre 1987 à Varsovie en Pologne

Couleur des cheveux : Noirs avec des mèches roses

Couleur des yeux : Bruns

Signe astrologique:

Groupes préférés : Merzbow, Radiohead, Therapy, The Smashing Pumpkins, Dikta, Björk, Slut, Muse, Tocotronic, Klez_e, Sigur Rós, Mínus, X Japan, Slunky Side, Pink Floyd, The Meteors, Soad, Afx, Deftones, Herr Stilz seine Freunde, Johanna Zeul, Tool, EA80, Satie, Ikarisches Ensemble, TheProdigy, Hide, The Doors, Einstuerzende Neubauten, At the drive-in, Mucc, Déspairs Ray, Refused, Deadman, Chicks on speed, Air, Dir en grey, Michael Jackson.

Premier Album/Concert : Tic Tac Toe. Le premier concert que je me suis payé en vendant des journaux était Björk.

Hobby : le fabuleux monde de la perception des sens.

J'aime : qu'il y ait toujours un couvert de plus sur la table de noël.

J'aime pas : les aspirateurs.

Mein Place to be : je passe mes soirées la plus part du temps avec de la lumière rouge ou verte, dans des coins et dans les couvertures.

J'aimerai avoir un rendez vous avec : l'homme sur la lune.

Quand je serais vieille : Comme tout le monde je pense j'aimerai être
heureuse. Ce que représente vraiment le bonheur pour moi, je ne le sais pas encore. Mais si je peux continuer à faire de la musique, je pense que ça ira.

Ma devise : Hey! le monde est nul, mais des paillettes dessus!

Je suis jeune. Je suis même plus jeune que certains autres à mon âge. Mais je ne suis plus assez jeune pour le pays des merveilles, j'ai attendue peter pan en vain. A 12 ans j'ai acheté désesperement mon dernier cheval barbie, mais plus je jouais avec ma meilleure amie, plus on s'ennuiyaient. Je dus donc accepter que je ne pouvais pas arrêter le temps. Mais ça serait tellement beau de pouvoir rester enfant à jamais, de vivre dans ses mondes imaginaires à jamais, de ne pas devoir se préoccuper de ce monde froid que les hommes appellent la réalité et qui est tellement important a leurs yeux. Et ça alors qu'il n'est fait que de lieux communs comme un centre équestre construit en lego.

La musique est la petite porte, qui te conduit hors du froid dans un monde rempli de chateaux magiques et de mystérieux bois féeriques. Elle appartient à tout. Et si je dis que je ne pourrais pas vivre sans la musique ce n'est pas parce que tout les musiciens disent ça et que tout le monde attends de toi de le dire. Je le dis parce que c'est ce qui détermine ma vie. Tout dépend d'elle la plupart du temps. La musique est pour moi comme un deuxieme fil de vie, qu'on ne doit pas couper, comme on ne doit jamais laisser l'élixir de vie se vider. Surtout elle t'offre toujours une issue de secours et c'est donc j'ai besoin dans ce monde.

Mon parcours vers la musique n'est pas vraiment spectaculaire. Un septième anniversaire et la recherche de la bonne rue au bord de mon village m'ont conduit au piano. C'était le moment où je ne faisais pas seulement qu'écouter, mais où je jouais vraiment moi-même. Et même si je les adore encore aujourd'hui, Diabelli, Bach et Mozart ne me suffisaient plus. Je voulais de nouvelles directions musicales, je voulais plus. Je voulais associer l'odeur de la cave de répetition avec les meilleurs moments de ma vie. Je voulais rencontrer des gens qui pensaient comme moi. Je ne voulais tout simplement plus être seule avec ma musique. Et le rock s'y prête très bien. Vu que j'aime presque tout les styles musicaux, j'aurais aussi bien pu faire de l'électro mais ce n'était pas le même sentiment. Etre sur scène et sentir comment les fils des sentiments des gens qui jouent ensemble se réunissent et forment cette incroyable énergie, qui se transforme en musique, c'est tout simplement la plus belle chose au monde. Le rythme, le fait d'être completement sous l'emprise des son, la pulsion vivante et l'aspect physique m'ont conduite vers la batterie. La musique est maintenant aussi physique, on se trouve a la fois intérieurement et extérieurement en mouvement. La multitude de niveaux de perception qui se développent quand on joue cet instrument sont proche du nirvana. Celui qui joue de la batterie n'a plus besoin de prier, plus besoin d'espérer, plus besoin de mourir.

En dehors de la musique il existe pour moi encore le monde des mots et des pensées, le monde des couleurs, des lumières et des ombres. Je me sens artiste, je suis auto-acteur, je suis la douleur qui parcourt tout le corps, je suis la tumeur de toute l'âme. Je suis une maladie, je suis sa guérison. Je suis le morphium, je suis l'amour. Je dessine, colle, photographie, écrit. J'adore lire. J'adore apprendre. J'adore vivre. Et j'adore les détails dans tout ce que je fais et dans ce que je ressens. J'observe, je collectione, je veux tout connaitre et tout savoir. Je veux pouvoir tout avaler, tout avoir. Dans ce sens je suis l'avidité en personne. Si j'en avais la possibilité je boierais le monde dans des seaux. Et un jour tout serait dans mon ventre. Alors je serais heureuse. Mais je crois, que je suis déjà heureuse comme ça.

avatar
*~melon~*

Messages : 62
Date d'inscription : 07/11/2007
Age : 25
Localisation : dans le ciel... avec les nuages qui chantent... les étoiles qui brille... des rêves plein la tête...

Voir le profil de l'utilisateur http://kixsland.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum